Toupie https://www.toupie-magazine.com Fri, 18 Sep 2020 14:55:07 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=5.5.1 Comment éveiller son enfant au goût ? https://www.toupie-magazine.com/actu/leveil-au-gout Fri, 18 Sep 2020 14:55:05 +0000 https://www.toupie-magazine.com/?p=3907 Marie-Claire Thareau, nutritionniste, a créé en 2001 l’association Pommes & Sens, qui propose des formations et des conférences sur l’alimentation et le plaisir de manger, à travers le prisme du développement sensoriel.

Quelle est l’importance du goût pour les bébés ?

Marie-Claire Thareau : Le goût est véritablement LE levier de l’apprentissage alimentaire. Un enfant ne mangera jamais un aliment parce qu’il est bon pour la santé, mais parce qu’il lui plaît. Entre 9 mois et 3 ans, tout ce qui est sucré et liquide est facile pour un enfant. Tout le reste est à découvrir ! Plus on stimulera sa sensorialité et sa curiosité, plus l’apprentissage sera facile. Il a une bouche « toute neuve » ! Et sa sensibilité, aux odeurs, aux couleurs, à la texture est plus importante que la nôtre.

Comment donner sa place à l’éducation au goût ?

M.-C. T. : Questionnons-nous déjà sur la place de l’alimentation dans notre famille. Quand les parents prennent le temps de manger ensemble, de raconter leur journée, tout simplement d’être heureux à table, les enfants auront envie d’être là, avec eux, de goûter à tout. Et ce, même si le repas est très simple. La notion de convivialité, de faire ensemble, est importante. L’enfant mémorise alors que manger, c’est passer un bon moment.

Quelle attitude adopter lors des repas ?

M.-C. T. : Il faut lâcher prise sur la notion de temps. Par exemple, continuer à donner un biberon même quand l’enfant est grand, parce que ça va plus vite. C’est souvent par manque de temps, mais également par souci de propreté, mais aussi par peur de la fausse route. Des études de l’INRA ont par exemple montré que des enfants de 8 mois qui commencent à mastiquer dorment mieux : tout simplement parce que c’est un premier effort qu’ils font ! En voulant gagner du temps, on loupe des étapes qui permettraient de stimuler nos enfants.


Faut-il forcer à goûter ?

Il faut surtout poser un cadre, au sein de la famille. Celui qui nous semble important comme, par exemple, « chez nous, quand on goûte, c’est une bouchée (ou deux, ou trois, etc.) ». Et si, dans un autre lieu (chez les grands-parents, l’assistante maternelle), l’enfant goûte, mange, c’est déjà une victoire. Même si ce n’est pas chez nous, il faut s’en réjouir, car ainsi l’enfant chemine. Aujourd’hui, l’apprentissage alimentaire se fait dans plusieurs endroits, avec différentes personnes.


Quelles sont les autres étapes ?

M.-C. T. : Entre 18 mois et 2 ans, un enfant, qui a pu être très curieux aux repas, peut devenir réfractaire. À ce moment-là, la notion d’individualité pour l’enfant se développe. Il fait alors la distinction entre sa bouche et la nôtre et se rend compte qu’il y a des choses qu’il préfère comme… le sucré et le liquide, plus faciles ! Du jour au lendemain, il déclare ne plus aimer des aliments déjà appréciés. C’est un phénomène tout à fait normal.

C’est ce qu’on appelle la néophobie alimentaire ?

M.-C. T. : Oui. Et il y a plusieurs degrés. L’enfant gourmand fera non de la tête, mais goûtera quand même, parce qu’il aime manger. Un enfant sensible aux textures, aux odeurs et même au fait qu’on mange un animal, repoussera l’assiette. Avec lui, les parents devront travailler la présentation, la couleur du plat. Mais qu’ils se rassurent : c’est normal. Il faut juste y aller en douceur…

Comment aider les parents à ce moment-là ?

M.-C. T. : Quand les parents s’épuisent, il leur faut trouver des relais, auprès de la famille, des professionnels de la petite enfance, pour garder à l’esprit que le repas doit rester un bon moment. Quand la néophobie alimentaire est très marquée, il faut prendre le temps de découvrir les aliments avec l’enfant, le faire participer, en coupant avec un couteau à bout rond, etc. Manipuler, regarder, sentir, c’est la première étape avant de pouvoir ouvrir la bouche pour goûter.

éveil au goût

Quand prend fin ce rejet ?

M.-C. T. : La néophobie qui apparaît vers 2 ans va s’atténuer à partir de 8 ans, mais restera active jusqu’à 10-11 ans. Mais les parents connaissent bien leur enfant : il faut jouer avec son tempérament, pour parvenir à dialoguer, sans jugement, et à dire : «  C’est important que tu goûtes pour un jour pouvoir aimer… »


Lire aussi : C’est bien, la cantine ? Véritable lieu de socialisation, à la fois ludique et éducatif, la cantine souffre d’une mauvaise réputation…


Avec l’arrivée à l’école et à la cantine, les parents ont parfois l’impression de perdre beaucoup d’acquis…

M.-C. T. : Il reste des choses à faire auprès des collectivités. Mais nombreuses sont celles, aujourd’hui, qui ont déjà engagé un vrai cheminement pour l’alimentation des tout-petits, mis en place des formations du personnel et qui tendent vers cette approche sensorielle de l’alimentation. Mais un parent inquiet quant à l’alimentation de son enfant doit parler, poser des questions aux enseignants, à l’équipe qui s’occupe de la cantine, etc. Plus il y aura de communication avec les parents, plus l’enfant sera dans la même dynamique d’éveil. Je rencontre de nombreuses personnes de restauration scolaire qui apprécient de pouvoir parler aux parents. Parce que ça donne aussi du sens à leur métier. 

Propos recueillis par Isabelle Pouyllau.

© Adobe Stock.

]]>
Aller au lit – La comptine de Tiloulou https://www.toupie-magazine.com/tiloulou/les-comptines-de-tiloulou/aller-au-lit Wed, 16 Sep 2020 06:00:00 +0000 https://www.toupie-magazine.com/?p=3666

À chanter sur l’air de Colas, mon petit frère

Aller au lit

Fais dodo, mets-toi bien au chaud.
Fais dodo, tu rêveras bientôt…

Tu as bien joué, toute la journée.
Tu as bien bougé, tu es fatigué.

Fais dodo, mets-toi bien au chaud.
Fais dodo, tu rêveras bientôt…

]]>
Crée ton dragon ! https://www.toupie-magazine.com/actu/concours/cree-ton-dragon Tue, 08 Sep 2020 14:20:27 +0000 https://www.toupie-magazine.com/?p=3897 En août, grâce à la planche d’autocollants à détacher au centre du magazine, les enfants ont créé un dragon. Découvrez, maintenant, les réalisations des 10 gagnants…

Stefan, avec son long cou, ton dragon est effrayant. Brrrr ! Le dragon d’Hugo est bien décidé à aller chasser dans la forêt. Tous aux abris ! Ta famille dragon est très mignonne, Hélia. Ta grotte est fantastique, Gabriel ! Elle est habitée par un dragon et tous ses amis. Avec sa tête sur les pattes, ton dragon est mégarigolo, Eli. Attention, le dragon de Clément va tous nous manger ! Alexandre, ton dragon est un gourmand : il a avalé une énorme boule de glace ! Wouah, un dragon à trois têtes ! Bravo Aédan. Tes dragons sont tellement forts qu’ils ont fait trembler le volcan, Adèle ! Oh, un dragon spationaute ! Quelle bonne idée, Abraham. ]]>
Téléchargez le poster pour apprendre à bien se laver les mains avec Tiloulou https://www.toupie-magazine.com/actu/poster-tiloulou-lavage-mains Tue, 08 Sep 2020 08:00:00 +0000 https://www.toupie-magazine.com/?p=3870 tiloulou gestes barrieres se laver les mains

Tiloulou, héros du mensuel Toupie et écolier de maternelle comme les enfants à qui il s’adresse, est le mieux placé pour les sensibiliser et les encourager.

Grâce à ce poster qui présente en images et en chanson les étapes d’un lavage efficace, se laver les mains devient un jeu autant qu’une saine habitude. Savez-vous laver les mains, à la mode Tiloulou : une chanson et des gestes qui restent en tête… pour assimiler les bons réflexes !

Téléchargez le poster pour apprendre à bien se laver les mains avec Tiloulou dès maintenant.

 

]]>
Aller aux toilettes – la comptine de Tiloulou https://www.toupie-magazine.com/tiloulou/les-comptines-de-tiloulou/toilettes Tue, 18 Aug 2020 06:00:34 +0000 https://www.toupie-magazine.com/?p=3663 À chanter sur l’air de maman les p’tits bateaux 

Aller aux toilettes

Maîtresse,
quand j’ai envie de faire pipi
Qu’est-ce que je dois faire ?
Et bien, mon petit loup
Tu me le dis et puis c’est tout ! 

Maîtresse, 
J’ai compris, je te le dis
Je vais aux toilettes.
C’est ça, mon petit loup
même à l’école, 
c’est simple comme tout !

 

]]>
Quelles activités extrascolaires pour les 3 à 6 ans ? https://www.toupie-magazine.com/actu/activites-extrascolaires-3-6-ans Tue, 18 Aug 2020 00:00:00 +0000 https://www.toupie-magazine.com/?p=3817 Durant ses années de maternelle, votre enfant va découvrir de nouvelles activités physiques centrées sur la motricité, l’équilibre, la notion de groupe, mais aussi l’observation, la description et le ressenti. Ces nouveaux apprentissages peuvent être accompagnés par la pratique d’une activité extrascolaire. Comment savoir si votre enfant en a besoin ? Et quelles activités choisir ? Vers quoi l’emmener sans lui mettre la pression ? Toupie vous donne des pistes de réflexion…

Baby Gym, éveil sportif, danse, judo, tennis… à partir de la maternelle, de nombreux clubs proposent des inscriptions pour les plus petits. Cette année, pensez à vous renseigner. Avec les difficultés causées par la crise sanitaire, toutes les structures ne seront peut-être pas disponibles ou ouvertes en septembre.

Stéphanie Nguyen, pédiatre et médecin du sport à l’INSEP*, a répondu aux questions que vous vous posez peut-être sur le choix d’une activité pour votre enfant entre 3 et 6 ans.

• Tous les enfants ont-ils besoin d’activités sportives ?

Stéphanie Nguyen : Oui, mais cela ne passe pas obligatoirement par un club. Si les parents parviennent à organiser des activités physiques dans le quotidien de l’enfant, c’est presque mieux ! L’idée, à cet âge, c’est de donner le goût du mouvement. Cela doit faire partie de son éducation. Ça passe par des déplacements à pied, en vélo, en trottinette, faire du trampoline ou aller se balader dans les bois !

Il faut garder à l’esprit que les enfants vont beaucoup imiter leurs parents. Un enfant sédentaire deviendra un adulte sédentaire, et ainsi de suite. L’important, c’est que l’activité physique soit régulière. Et il ne faut surtout pas culpabiliser les parents qui n’ont pas les moyens de payer des inscriptions ou qui ne peuvent pas s’organiser pour emmener leurs enfants à des activités.

activité sportives 3 - 6 ans judo

• 3-6 ans : ce n’est pas un peu jeune pour commencer une activité ?

S. N. : De nombreuses fédérations sportives proposent effectivement des activités et des licences de plus en plus tôt, dès 4 ans. Cela part aussi du principe qu’un enfant qui s’inscrit tôt poursuivra plus facilement cette activité plus tard. L’important est d’entretenir le goût naturel des enfants à courir, sauter, etc. Les clubs pourront ensuite prendre le relais pour le développement physique général, comme la connaissance de son corps, l’équilibre, la coordination, la souplesse naturelle, et plus tard l’endurance, le renforcement musculaire à travers le jeu. Par exemple, au Baby Judo, les enfants ont un kimono et évoluent sur un tatami. Mais ils apprennent simplement à tomber, à ne pas avoir peur de la chute, à travers le jeu. En clair, ils développent leurs compétences gymniques. Mais la maturité neurologique pour développer un bon équilibre, par exemple, arrivera plus tard, entre 7 et 10 ans.

• Quelles activités pour quel âge ?

S. N. : Il faut surtout que l’activité plaise à l’enfant. L’encourager, sans jamais forcer. Entre 4 et 6 ans, ils peut faire du tennis ou du judo, par exemple. Souvent, je conseille de faire de la gymnastique, car c’est un sport qui va développer de nombreuses facultés, comme la force musculaire, la souplesse et la coordination. C’est, me semble-t-il, le plus adapté entre 3 et 6 ans. Les pratiques du type multisport ou découverte de plusieurs sports sont aussi très intéressantes et proposées dans de nombreuses associations. L’idéal serait que la spécialisation dans un sport n’arrive pas avant 7 ans, au moment de la maturité neurologique pour certaines compétences. Avant 7 ans, ce n’est pas grave si un enfant demande à changer d’activité chaque année. Au contraire !

Est-ce qu’aller à la piscine est réellement bénéfique ?

S. N. : Totalement. Dès le plus jeune âge, on doit encourager les enfants à nager, à évoluer dans l’eau. Trop d’accidents surviennent encore. Aujourd’hui, les piscines proposent souvent des stages courts. Aller régulièrement à la piscine avec son enfant l’emmène progressivement vers l’apprentissage de la nage.


Lire aussi : Comme un poisson dans l’eau ? L’aisance aquatique pour les 3- 6 ans…


activité sportives 3 - 6 ans natation

Y a-t-il des activités sportives à éviter ?

S. N. : Avant 6 ans, ce qui est à éviter n’est pas proposé par les fédérations ou les clubs. Physiquement, ce qui est à éviter, ce sont des contraintes répétées sur le rachis, la colonne vertébrale, ou encore le port de charges lourdes et la répétition de flexions-extensions.

Comment les professionnels s’emparent-ils de la pédagogie du sport pour des petits ?

S. N. : On me pose souvent la question. Par exemple : « Faut-il un échauffement pour les enfants ? » Physiologiquement, un enfant n’a pas besoin d’un échauffement. Par contre, il est important de faire un temps « d’accueil », de « concentration ». C’est important aussi de prendre cette habitude tôt. Entre 3 et 6 ans, on sait aussi qu’on doit proposer des activités dynamiques, varier les ateliers, car la capacité de concentration des enfants est assez courte. Il faut que ce soit très ludique, et que la notion de plaisir soit primordiale. Tout ce qui est compétition arrivera plus tard. Il faut garder à l’esprit que de nombreuses notions d’éducation générale passent par le sport, comme l’entraide, l’esprit d’équipe, la patience, etc. Et, à cet âge-là, l’appétence pour une activité dépendra beaucoup du profil de l’éducateur


BON À SAVOIR : certificat médical ou pas ?

À la rentrée, il faudra toujours présenter un certificat médical pour inscrire son enfant à une activité sportive. Ce certificat est cependant valable trois ans. La ministre des Sports, Roxana Maracineanu, souhaite depuis longtemps supprimer cette obligation jugée comme « une dépense pour les familles, un frein à l’activité sportive ». Le Conseil constitutionnel a cependant retoqué la mesure lors de l’examen du projet de loi de financement de la Sécurité sociale 2020.


* INSEP – Institut National du Sport, de l’Expertise et de la Performance.

]]>
Un bateau en coquillages https://www.toupie-magazine.com/actu/concours/un-bateau-en-coquillages Thu, 06 Aug 2020 09:49:01 +0000 https://www.toupie-magazine.com/?p=3847 En juillet, grâce à la planche d’autocollants à détacher au centre du magazine, les enfants ont créé un bateau en coquillages. Découvrez, maintenant, les réalisations des 10 gagnants…

Chloé, ton bateau licorne vogue à toute allure. Momo et Mulo sont sur le bateau de Louis. Coucou ! Ton bateau est suivi par plein de petits poissons, Louisa. Gloup, gloup ! Ton bateau est un vrai paquebot, Louison ! Malou, on suit les ordres du capitaine de ton bateau ! Voilà un vrai bateau en coquillage, Marco ! Pirate en vue sur le bateau de Mattéo ! Wouah, ton bateau est illuminé par la Lune, Morgane. Bravo, Paul, ton bateau est très beau. Une petite escale sur une île déserte, Sounaya ?

]]>
Lectures d’été : nos classiques pour enfants ! https://www.toupie-magazine.com/actu/lectures-dete-jeunesse Mon, 27 Jul 2020 10:14:24 +0000 https://www.toupie-magazine.com/?p=3757

Le temps passé avec nos enfants, durant le confinement, a (aussi) été l’occasion de découvrir ou redécouvrir des classiques de la littérature jeunesse. Entre tri de la bibliothèque et histoires audio, découvrez nos trouvailles de contes, d’albums, de livres à puces pour les 1 à 5 ans ! Des trésors à lire ou relire…

Laure, graphiste, maman de 3 enfants :  

Porculus

« Confinement ou pas, je relis régulièrement avec plaisir Porculus à mes enfants… D’ailleurs, je m’aperçois que je ne l’ai peut-être pas encore lu au petit dernier ! Cette histoire d’un petit cochon et d’une fermière qui nettoie la porcherie à coups d’aspirateur fonctionne même avec les enfants qui ne savent pas encore lire. Les illustrations en bichromie jaune et bleu sont suffisamment explicites pour se comprendre sans paroles. Et les expressions de ce petit cochon dans la boue sont délicieuses ! C’est véritablement ma madeleine de Proust en littérature jeunesse… »

Porculus, Arnold Lobel, L’École des loisirs.

Émilie, journaliste, maman de 3 enfants :

Youpi au zoo

« Youpi au zoo est le classique qui traverse les générations dans ma famille, de la grand-mère (tout juste 70 ans) au petit-fils (bientôt 3 ans). C’est l’histoire d’un petit chien, qui entre par effraction au zoo. Il se balade sur le dos d’un cygne, se cache dans la poche d’un kangourou, se fait prendre en photo avec un singe, tout cela en catimini du gardien lancé à sa poursuite. Un suspense insoutenable ! La couverture en carton de cette édition de 1956 est déchirée, preuve que le livre a été lu, relu, et rerelu… Mais les superbes illustrations de Pierre Probst (le créateur de la série Caroline) sont intactes. Quant au texte, il témoigne de ce qu’était le livre pour enfants dans les années 1950. On n’hésitait pas à l’époque à employer des mots compliqués et des tournures élégantes ! Mon fils n’en est pas du tout gêné, et c’est à son tour maintenant de réclamer Youpi au zoo, encore et encore ! »

Youpi au Zoo, Pierre Probst, Hachette jeunesse.


Ce classique traverse les générations dans ma famille, de la grand-mère (tout juste 70 ans) au petit-fils (bientôt 3 ans)…


Mathilde, responsable développement objets presse, maman d’une petite fille de 4 ans :

Les 3 Brigands

« J’ai commencé à lire Les Trois Brigands à Joséphine quand elle avait 2 ans. Elle est récemment retombée dessus, intriguée par la couverture. Et nous l’avons lu, puis relu et encore lu ! Nous avons déroulé tous les fils de l’histoire : pourquoi cette petite fille est-elle toute seule ? C’est quoi, être orphelin ? Et les brigands, ce sont des gentils ou des méchants ? Les interrogations sur cette histoire évoluent avec l’âge, je trouve ça génial ! Le livre trône désormais sur l’étagère du salon. On l’a à portée de main pour se replonger dedans à tout moment et à nouveau s’interroger (ou pas) sur l’histoire des personnages. Joséphine anticipe chacune des pages. Ce sera peut-être le livre qui aura le goût de son enfance… »

Les Trois Brigands, Tomi Ungerer, L’École des loisirs.

Charlotte, journaliste, maman d’une petite fille, 1 an :

Zizi Pan Cécile Hudrisier

« Durant le confinement, Elsa a eu la “révélation” livre sonore ! Elle a compris le système des livres à puces. Et le livre Zizi pan, comptines créoles, même s’il n’est pas un classique, est un peu devenu notre bande originale du confinement. Elle le manipulait et l’actionnait “en boucle” ! Elle tournait ses petites mains et se trémoussait en nous regardant… Tellement mignon ! Les chansons sont vraiment entraînantes et on peut facilement les chanter en suivant les paroles, et leurs traductions. Sans oublier ces illustrations à la fois tendres et drôles… Quel talent, Cécile Hudrisier ! »

Zizi pan. Comptines créoles, C. Hudrisier, Didier jeunesse.

Isabelle, journaliste, maman d’un garçon de 5 ans :

Ma Vallée

« Grâce aux nombreuses applis audio et autres histoires contées, nous avons découvert Ma vallée, écrit en 1998 par Claude Ponti, raconté par Anne-Laure Tondu. Mon fils était captivé par cet univers onirique qu’on écoutait durant un temps calme. J’ose même croire que cette histoire d’un autre monde a apaisé les difficultés du confinement ! Nous avons couru acheter l’album en librairie dès que nous avons pu… »

Ma vallée, Claude Ponti, L’École des loisirs.

 Jennifer, chargée de projets Web, maman d’un garçon de 4 ans :

De la petite taupe qui voulait savoir qui lui avait fait caca sur la tête

« Jules adore le livre De la petite taupe qui voulait savoir qui lui avait fait sur la tête et, à force de nous entendre le lui lire, il l’a apprise par cœur et a fini par préférer nous la raconter tout seul comme un grand ! (En faisant, bien entendu, les bruits des crottes des animaux qui tombent, ce qui le faisait éclater de rire à chaque fois.) »

Mes p

« Peu avant le confinement, nous avons été au muséum d’histoire naturelle de Toulouse et il s’est découvert une passion pour les volcans… Une chance d’avoir dans sa bibliothèque le livre de la collection Mes p’tits docs sur les volcans ! Bilan de sa période volcan : il aimerait bien en voir un en vrai, mais il a trop peur, donc il ne préfère pas… »

« Du côté des histoires à écouter, il écoutait au minimum une heure par jour la Lunii avec les histoires de Suzanne et Gaston… »

De la petite taupe qui voulait savoir qui lui avait fait sur la tête, W. Erlbruch et W. Holzwarth, éditions Milan.

Les Volcans, S. Ledu, éditions Milan, Mes p’tits docs.


Et vous, quelles ont été vos trouvailles de livres jeunesse durant le confinement ? Quel livre avez-vous découvert ou partagé avec votre enfant ? Quel ouvrage vous a replongé dans l’enfance ? N’hésitez pas à partager vos histoires sur notre page Facebook @Toupie.Magazine !


Vous voulez d’autres conseils lectures pour les vacances ? Rendez-vous sur le site des éditions Milan !


]]>
Deux mois après, quel regard portez-vous sur le confinement en tant que parents ? https://www.toupie-magazine.com/actu/sondage-confinement Fri, 17 Jul 2020 15:06:25 +0000 https://www.toupie-magazine.com/?p=3718 Cela fait maintenant deux mois que le confinement en France, pendant la crise sanitaire, a pris fin. Vous êtes nombreux, aujourd’hui, à être en congé estival. Avec peut-être un peu plus de temps pour réfléchir, sereinement, à cette période sans précédent que nous avons vécue. Quelles sont les conséquences, positives ou plus difficiles, de ce confinement dans votre foyer ? Faites le point en répondant à notre sondage.

 

Depuis le 11 mai 2020, les parents ont été mis à rude épreuve, malgré le soulagement du déconfinement. Reprise progressive puis obligatoire de l’école, difficultés de mode de garde pendant l’été, reprise du travail ou au contraire, mise en chômage partiel ou technique… autant de questions pratiques qui se sont parfois ajoutées à l’anxiété générale et à la fatigue nerveuse liées au confinement.

Enfin les vacances…

Aujourd’hui, vous êtes peut-être en vacances (bien méritées) ! Et même si elles ont pu être modifiées par la crise sanitaire, enfants et parents savourent ces moments de repos. Toupie magazine vous propose de répondre à un sondage sur cette période exceptionnelle après ces quelques semaines de recul. Vos réponses pourront ainsi nous aiguiller dans le choix de futurs dossiers parents, à retrouver dans Toupie et sur le site toupie-magazine.com : le vécu de vos enfants et leurs questionnements, les apprentissages à la maison, le temps d’écrans, etc.

  ]]>
Un bonhomme bille https://www.toupie-magazine.com/actu/concours/un-bonhomme-bille Thu, 16 Jul 2020 15:40:43 +0000 https://www.toupie-magazine.com/?p=3701 En juin, grâce à la planche d’autocollants à détacher au centre du magazine, les enfants ont créé un bonhomme billes. Découvrez, maintenant, les réalisations des 10 gagnants…

Ton soleil billes brille de mille feux, Antonin. Bravo, Arthur, ton collage est un véritable tableau ! Wouah, ton bonhomme fait le grand écart, Auguste ! Quel bidon ! Ton bonhomme billes est un gourmand, Ernest. Gabrielle, ton bonhomme billes est vraiment à croquer. Quel clown, ton bonhomme billes, Léo ! Ta bande de copains billes est fantastique, Mailys. Matthew, tu as réalisé un géant de billes ! Théo, ton bonhomme est un jongleur de billes ! Jolie coiffure pour ton bonhomme, Victor !

]]>